Les coûts

Quels sont les coûts liés à l'achat ?

Comparable à un achat en Belgique, vous payez la TVA (sur une nouvelle construction) ou les droits d'enregistrement (sur un bien existant), les frais de notaire et les frais de votre avocat. La bonne nouvelle, cependant, est que ces coûts sont généralement moins élevés pour une nouvelle construction qu'en Belgique. Il ne faut pas oublier qu'en plus du prix d'achat, vous devrez payer environ 13% à 14% de frais. Ainsi, vous ne serez pas confronté à des surprises !

Quels sont les coûts liés à la possession d'une maison en Espagne ?

Les coûts exacts sont différents pour chacun. Elle dépend d'un certain nombre de facteurs, tels que le type de bien que vous avez acheté, la municipalité où il se trouve, mais aussi de vous-même. Utiliserez-vous la propriété comme résidence secondaire, déménagerez-vous en Espagne ou la louerez-vous ? Nous vous donnons ci-dessous un aperçu des coûts auxquels les gens sont souvent confrontés. Vous voulez savoir ce qui s'applique à vous ? N'hésitez pas à nous demander !

Impôt foncier

L'"Impuesto sobre Bienes Inmeubles" (IBI) est une forme d'impôt foncier. Les pourcentages exacts varient d'une municipalité à l'autre, mais se situent généralement entre 0,4 % et 0,9% sur la valeur cadastrale de la propriété.

Impôt sur le revenu espagnol

Bien entendu, cela dépend en grande partie de votre situation personnelle. Utilisez-vous la propriété comme résidence secondaire ? Ensuite, vous payez l'"Impuesto de no residentes" (IRNR).

Vous devez déclarer annuellement 1,1% ou 2% de la valeur cadastrale de la propriété, sur laquelle vous payez la taxe 19%. Vous louez votre maison ? Si tel est le cas, vous devrez payer la 19% sur vos revenus locatifs nets. Achetez-vous la propriété par l'intermédiaire d'une société ou déménagez-vous en Espagne ? Puis les choses sont à nouveau différentes. Contactez-nous pour plus d'informations.

Impôt sur le patrimoine espagnol

Il n'y a pas grand-chose à craindre. L'Espagne a un impôt sur la fortune qui touche également les biens immobiliers espagnols (l'Impuesto de Patrimonio), mais les exonérations sont si généreuses que la plupart des gens ne sont pas concernés. Vous voulez être sûr ? Demandez-nous, Immo Linea Spain est là pour vous informer.

Taxe sur les déchets

Cela dépend du type de logement, mais vous pouvez compter sur environ 100 à 200 € par an.

Frais de résidence

Si vous avez acheté votre maison dans une résidence, vous devrez dans la plupart des cas payer une taxe communautaire. Cela dépend du type de résidence, mais aussi des services fournis par la résidence.

Conseils fiscaux après l'achat

Que vous deveniez résident espagnol ou que vous n'y ayez qu'une résidence secondaire, vous êtes obligé de remplir une déclaration d'impôts espagnole. Vous pouvez le faire vous-même (auquel cas c'est gratuit) ou demander à votre avocat fiscaliste espagnol de le faire pour vous, ce qui vous coûtera environ 150 €/an. Quelle que soit l'option que vous choisissez, Immo Linea Spain sera heureuse de vous aider dans votre démarche !

Imposition en Belgique de la possession d'une résidence secondaire en Espagne

Si vous restez résident belge, vos biens espagnols doivent également être déclarés dans votre déclaration fiscale belge. Toutefois, l'impact fiscal est faible (et parfois inexistant) car la Belgique doit exonérer les revenus de votre propriété espagnole. Dans certains cas, vous pouvez même obtenir un avantage fiscal de votre propriété espagnole ! Vous êtes curieux ? Venez nous en parler. Immo Linea Spain se fera un plaisir de vous donner toutes les informations.